Pagine

Archivio blog

ICONA

ICONA
Every age gets the art it deserves and every age must accept art it gets !

J'ai l'âme en vert







                                                         
    L’aube est verte
un hymne tendre de mousse et de rosée galante
un vert qu’on oublie jamais
toujours le même, Ce vert
un vert si vert qu’il nous confond d’évidence
qu’il nous ressemble et nous rassemble à l’univers
Sève de bonté, veines de nos fruits
Un vert tellement plein qu’on en fleuri
facile à embrasser comme un vieil ami
Un vert mouillant qui chaque printemps nous assouvit
Une vague folle comme un matin, un marin d’herbe douce sous la pluie
Il nous frétille de vérité, de son velours comblé, de sa peau d’oxygène sacrée
Puis nous il sème et nous récolte à l’infini
Vert à mordre à dévorer de ces yeux verts dorés
Qui nous mangent à en pleurer
Feu vert si vert qu’on en ferait des forêts de prières
J’ai l’âme verte abandonnée,
Buissonnante sous les pavés, verdoyante de mon plein gré
Ce vert aimé qui saigne sur terre de sa poitrine primevère
Et son ventre primeur de lunes effarées
Naturellement offert, humblement halluciné
je couche mon soleil sur ta chair de vertu et de sel
J’enracine ma couleur sur ton chant de colère
Et pousse en toute liberté

Valerie Borgel









Nessun commento :

Nessun commento :

Ti potrebbe anche non interessare:

Ultimi articoli